Lumière pulsée : comment ça marche ? est-ce efficace ?

L’épilation par lumière pulsée fait son entrée dans les soins esthétiques à domicile et c’est tant mieux pour nous toutes. Au tout début, j’ai été sceptique sur la pratique, comme je l’ai été sur la méthode d’épilation au laser. Le plus le temps passe, le plus cette technologie m’intéresse. C’est pour cela que je teste quelques appareils adaptés à ma carnation, et je vais tester d’autres qui conviennent mieux à ma meilleure amie, d’une carnation plus claire que moi.

Si comme moi au tout début, vous avez des doutes sur le fait de s’épiler avec la lumière pulsée, je vais essayer d’éclairer votre lanterne dans ce mini-guide. Je vous donnerai le maximum de détails sur l’utilisation, les avantages, les contre-indications, et les précautions à prendre sur cette solution d’épilation.

Qu’est ce que la lumière pulsée ?

La lumière pulsée est une luminosité émise par impulsion pour couvrir une surface définie. Dans les soins de beauté pour la peau, la lumière pulsée sert :

  • A l’atténuation des rougeurs diffuses cutanées appelées aussi érythrose
  • Au gommage des taches pigmentaires
  • A réactiver le rajeunissement cutané par la stimulation de la production de collagène
  • A dépiler les poils de façon quasi définitive
Une femme utilisant un épilateur à lumière pulsée

La méthode est utilisée depuis les années 90. Eh oui, ce n’est pas une nouvelle tendance, l’industrie de la beauté est dessus depuis bien longtemps. C’est rassurant dans la mesure où les instruments et la technique ont été peaufinés au fil des années pour chaque secteur d’utilisation. Aujourd’hui, nous profitons de méthodes plus saines pour traiter toutes les peaux.

En effet, les appareils à lumière pulsée ou IPL sont obligatoirement développés en collaboration avec des dermatologues. Un produit marqué CE remplit normalement cette exigence. C’est l’une des caractéristiques que je considère en choisissant mes appareils.

Qu’est ce qu’un épilateur à lumière pulsée ?

L’épilateur à lumière pulsée est un appareil dépilatoire utilisant la méthode des impulsions lumineuses pour venir à bout des poils. L’émission du flash de lumière est étendue sur une zone pileuse de quelques centimètres carrés. La luminosité émise est captée par la racine des poils, grâce à la mélanine contenue dans ceux-ci. Le bulbe du poil est ensuite chauffé et neutralisé.

La différence avec l’épilateur laser est qu’au lieu de traiter un seul poil, l’IPL neutralise toute une surface pileuse. Les séances sont alors plus efficaces et plus rapides, que ce soit pour s’épiler le maillot, ou les jambes. En fonction de la surface cutanée à traiter, l’appareil est muni d’un embout à surface de contact adaptée aux courbes du corps.

Idéalement, l’embout pour le corps est de forme convexe, celui pour le maillot et les aisselles est concave, et l’embout pour le visage est plat. Ces caractéristiques matérielles sont des idéales et non exhaustives. En effet, chaque fabricant conçoit son instrument dépilatoire différemment ; il nous revient de comparer les produits existants sur le marché pour piocher la meilleure offre.

Je vous recommande, dans tous les cas, de tabler sur les modèles les mieux aboutis. Vous profiterez d’un instrument efficace et de bonne qualité, doté d’accessoires de bonne facture et adaptés à vos séances. L’épilateur en soi fonctionne sur batterie ou sur courant du secteur. Je vous recommande les modèles sans fil pour une utilisation fluide.

Une femme utilisant un épilateur à lumière pulsée

Les modèles filaires possédant un long cordon d’alimentation sont aussi une bonne option. A mon sens, la présence ou non du cordon d’alimentation n’est pas en soi un souci, sachant qu’une utilisation en plein chargement est possible sur les meilleurs épilateurs. Ensuite, les séances ne durent que quelques minutes et ne s’effectuent pas sur des jours successifs. Quel que soit le mode d’alimentation de l’instrument, il n’y a pas vraiment de souci à se faire.

Que faut-il savoir avant de s’épiler avec un IPL ?

Les zones à épiler seront exposées à une luminosité concentrée. Une mauvaise réaction est susceptible d’apparaître si ces surfaces de peau ne sont pas aptes à recevoir les impulsions lumineuses. Le manque de préparation ou l’incompatibilité de la technique à la carnation compromettent également les résultats. Avant d’adopter la machine de dépilation à luminosité impulsée, voici ce que vous devez savoir :

Ne pas stimuler le pigment capteur

Les impulsions lumineuses mettent les racines des poils en dormance ou les neutralisent pour de bon. Ceci est possible grâce à la mélanine qui va capter les impulsions lumineuses en question. L’efficacité du traitement comme son éventuel échec dépend de la présence du pigment dans la peau.

S’il est présent en une quantité trop élevé, les impulsions lumineuses risquent de compromettre la santé cutanée. Si les poils sont trop clairs, le pigment est en quantité insuffisante ; la machine ne pourrait donc pas opérer.

En ce sens, avant d’utiliser une technologie IPL, vous devez prendre en compte ces quelques indications :

  • On évite de s’exposer au soleil un mois avant une séance et une semaine après
  • Les produits autobronzants et les médicaments photosensibilisants sont interdits dans la semaine qui précède une séance
  • Évitez aussi les produits cosmétiques cutanés, les huiles pour le corps et les huiles essentielles une semaine avant le traitement

Ce sont les prérogatives pour protéger votre peau d’une mauvaise réaction aux impulsions de lumière.

Les conditions cutanées

Naturellement, une peau en mauvaise santé ne peut pas recevoir de la lumière pulsée. La dépilation est interdite sur une peau qui présente de l’eczéma, des lésions, des boutons de tout genre, de la brûlure, de la rougeur et des problèmes de pigmentation. Les taches de naissance et les grains de beauté ne doivent pas être exposés aux impulsions lumineuses.

Une femme utilisant un épilateur à lumière pulsée

Une carnation très foncée réagit mal aux impulsions lumineuses. Évitez cette technologie à tout prix sur les zones de votre peau décrites dans ces conditions. Autrement, vous risquerez de vous blesser ou de voir des résultats contraires à ce qui devrait être. Prenez RDV avec un dermatologue avant d’adopter l’IPL si vous avez des doutes.

Les conditions de santé

L’épilation par impulsion lumineuse n’est pas sans risque. L’interaction de la luminosité sur la surface cutanée peut provoquer des malaises chez les personnes d’une condition physique ou de santé particulière. Les personnes décrites dans cette liste n’ont pas le droit d’utiliser l’épilation à la lumière pulsée :

  • La femme enceinte et la maman qui donne le sein
  • Les personnes diabétiques
  • Les personnes qui portent un pace maker
  • Toute personne susceptible de faire de l’épilepsie
  • Ceux qui sont sous traitement anticoagulants
  • Les personnes qui ont une maladie du sang ou qui sont susceptible de développer une pathologie du sang
  • Les zones tatouées du corps et les surfaces de peau présentant des grains de beauté susceptibles de signaler la présence d’une tumeur maligne et des taches de rousseur ne conviennent pas au soin dépilatoire par impulsion lumineuse
  • Toute personne qui a reçu un diagnostic de cancer positif

Toutes les méthodes de soin par lumière pulsée sont interdites chez ceux qui présentent ces conditions de santé.

Les dispositions à prendre avant et pendant l’épilation

L’épilation par impulsion lumineuse exige que l’on se rase au préalable. Utilisez une dépilation qui coupe les poils au lieu de les arracher trois jours avant la séance. Une pilosité drue et bien stimulée est effectivement plus facile à traiter que les duvets. Nettoyez et séchez les zones à traiter avant d’utiliser la machine dépilatoire.

N’utilisez pas de savon sur gras pour éviter de laisser un film huileux sur la peau. Cela risque d’accroître la photosensibilité cutanée. Donc, on utilise un savon classique et on se rince abondamment à l’eau claire sans calcaire préférablement. Portez des lunettes de protection lorsque vous vous épilez. Le contact de la lumière pulsée aux yeux est dommageable.

Un homme utilisant un épilateur à lumière pulsée

D’ailleurs, évitez de passer la machine dans la zone des yeux et des orbites. Utilisez d’autres solutions pour dessiner vos sourcils. Maintenez l’épilateur à 90 ° de la surface à traiter pour une bonne répartition de la luminosité impulsée. Une mauvaise prise en main pourrait compromettre l’efficacité de la pratique et donc les résultats.

Comment se déroulent les séances ?

L’épilation à luminosité impulsée que ce soit au laser SHR ou non demande plusieurs passages. Si vous le faites en institut, chaque RDV est programmé au préalable. Celles qui comme moi, préfèrent le faire à la maison, peuvent s’aider d’une application de rappel pour éviter de manquer les séances.

Vous avez respecté tous les consignes et vous pouvez maintenant utiliser un appareil dépilatoire à lumière pulsée pour vous débarrasser de chaque poil disgracieux sur le visage, les aisselles, les jambes ou le maillot. En principe, vous allez effectuer une séance toutes les deux semaines pendant trois à quatre semaines au début.

Vous ferez ensuite une retouche tous les mois. Les retouches peuvent s’étaler tous les deux mois, et ensuite tous les trois mois et quatre mois. Il faut de l’assiduité en plus de bien s’appliquer et de respecter les règles pour un résultat concluant. Je vous recommande d’utiliser une application de rappel si vous le faites à la maison.

Ces applications possèdent en plus des fonctionnalités d’assistance et d’information qui pourraient vous aider dans vos traitements. C’est surtout une bonne idée pour les novices.

Comment effectuer l’épilation ?

Mettez-vous dans une position qui vous permet de maintenir le pistolet dépilatoire perpendiculaire à la surface à traiter. Faites le nécessaire pour travailler le plus confortablement possible parce que vous allez devoir rester concentrée tout le long du processus.

Je vous conseille de vous attacher les cheveux et de porter des lunettes de protection, surtout quand il s’agit de s’épiler le visage. Restez assise pour avoir un bon appui lors du passage de l’instrument sur la zone à traiter. Restez hydratée pendant chaque séance parce que mine de rien on a rapidement soif quand on utilise un IPL.

Une femme utilisant un épilateur à lumière pulsée

Voici comment vous allez procéder pour chaque épilation :

  • Choisissez le bon embout en fonction de la partie à traiter et positionnez-le correctement
  • Branchez et allumez l’épilateur
  • Définissez votre carnation en utilisant la fonctionnalité intelligente de l’appareil
  • Positionnez l’instrument et faites-le glisser avant de flasher
  • Continuez ainsi jusqu’à ce que vous ayez totalement terminé

La durée de chaque passage dépend des dimensions à traiter. Les demi-jambes prennent plus de temps que le menton par exemple. Attention, il faut éviter de repasser le flash sur une surface que vous venez de flasher pour éviter de vous brûler ou de vous blesser.

Ensuite, vous pouvez appliquer une crème hydratante sur chaque surface épilée. Utilisez un produit non parfumé et sans composants chimiques pour vous préserver des irritations cutanées.

Quel résultat attendre ?

Au terme des séances, votre peau reste imberbe sur une certaine durée. Cette solution d’épilation limite la formation de nouveaux bulbes pileux, met en dormance ceux qui sont déjà présents, et empêche la repousse des poils sur certaines surfaces de la peau. On s’assure alors de se débarrasser des soucis de pilosité de façon durable ; sachant que le résultat attendu est quasi définitif.

Tant que vous remplissez les conditions physiques et de santé nécessaire, vous pouvez reprendre le traitement l’année suivante. Je vous recommande toutefois de consulter votre dermatologue si vous comptez refaire une épilation à lumière pulsée après avoir fait des séances complètes pendant 6 mois. Ce professionnel de la santé cutanée va évaluer vos paramètres et vous donnera son aval si vous êtes autorisée à poursuivre les traitements.

Quelles sont les éventuelles conséquences de cette méthode ?

L’épilation à la lumière pulsée n’est pas sans risques. Afin d’éviter ces risques, assurez-vous d’avoir le bon profil avant d’adopter les épilations à luminosité impulsées ou au laser SHR. Je vous recommande aussi de tester cette manière de faire en institut si vous ne pensez pas pouvoir l’effectuer chez vous. Vous éloignerez alors les soucis inutiles.

Maintenant, voici les éventuelles conséquences si vous avez mal effectué l’épilation ou si vous n’avez pas respecté les règles pré et post-épilatoire : brûlure, cloque, rougeur, hyperpigmentation, formation de boutons, hyperpilosité, lésion, prolifération des boutons d’acnés, pores bouchés, irritation, démangeaison, urticaires, inflammation.

Une femme utilisant un épilateur à lumière pulsée

Ce ne sont que quelques éventuelles conséquences et certaines ne surviennent que dans des cas extrêmes. Si vous avez respecté tout le protocole avant, pendant et après la séance, vous ne risquez rien. En cas d’apparition de l’un de ces soucis, je vous recommande d’arrêter le processus et de consulter votre dermatologue.

En somme utiliser l’épilateur à luminosité impulsée est une excellente idée pour se débarrasser d’une pilosité problématique sur la durée. C’est une excellente alternative aux autres solutions dépilatoires pour les personnes qui ont une forte pilosité. Il faudra seulement choisir entre faire le travail chez soi ou en institut. Dans les deux cas, il faudra respecter à la lettre les contre-indications et les précautions à prendre pour le bon déroulement de l’opération et pour avoir un bon résultat. Pour en savoir plus, je vous suggère de consulter la FAQ.

meilleur epilateur sophie

Passionnée de mode et de beauté depuis toujours, mon obsession pour les solutions beauté idéales m'a fait plonger dans l'univers des épilateurs à lumière pulsée. Mon blog est le fruit de mes années d'expérience, de recherche intensive et de tests sans relâche.

Meilleur épilateur